2021-03-23

Richard M. Stallman, frĂ©quemment connu sous le nom de RMS, est depuis longtemps une menace dans la communautĂ© du logiciel libre. Il s’est montrĂ© misogyne, validiste et transphobe, parmi d’autres accusations graves de conduites inappropriĂ©es. Ce genre de croyances n’a pas sa place dans les communautĂ©s du logiciel libre, des droits numĂ©riques et de la tech. Suite Ă  sa rĂ©cente rĂ©intĂ©gration au sein du conseil d’administration de la Free Software Foundation, nous demandons que l’ensemble du conseil d’administration de la FSF dĂ©missionne et que RMS soit dĂ©mis de toutes ses fonctions de direction.

Nous, les soussigné·e·s, croyons en la nĂ©cessitĂ© de l’autonomie numĂ©rique et au rĂŽle important que joue la libertĂ© des utilisatrices et utilisateurs dans la protection de nos droits humains fondamentaux. Afin de mettre en Ɠuvre la vision de tout ce que les logiciels libres rendent possible, il doit y avoir un changement radical au sein de la communautĂ©. Nous croyons en un prĂ©sent et un avenir oĂč toutes les technologies donnent du pouvoir aux gens, au lieu de les opprimer. Nous savons que cela n’est possible que dans un monde oĂč la technologie est construite pour respecter nos droits Ă  ses niveaux les plus fondamentaux. Bien que ces idĂ©es aient Ă©tĂ© popularisĂ©es d’une certaine façon par Richard M. Stallman, il ne parle pas en notre nom. Nous n’approuvons pas ses actions et ses opinions. Nous ne reconnaissons pas son leadership ni celui de la Free Software Foundation telle qu’elle existe aujourd’hui.

Il y a eu suffisamment de tolĂ©rance envers les idĂ©es et le comportement rĂ©pugnants de RMS. Nous ne pouvons pas continuer Ă  laisser une seule personne ruiner le sens de notre travail. Nos communautĂ©s n’ont pas de place pour des personnes comme Richard M. Stallman, et nous ne continuerons pas Ă  tolĂ©rer son comportement, Ă  lui donner un rĂŽle de leader, ou Ă  le considĂ©rer comme acceptable, lui et son idĂ©ologie blessante et dangereuse.

Nous demandons la dĂ©mission de l’ensemble du conseil d’administration de la Free Software Foundation. Ce sont ces gens qui ont donnĂ© moyens et pouvoir Ă  RMS pendant des annĂ©es. Ils nous le montrent Ă  nouveau en lui permettant de rĂ©intĂ©grer le conseil de la FSF. Il est temps pour RMS de se retirer des communautĂ©s du logiciel libre, des questions Ă©thiques autour de la tech, des droits numĂ©riques et des communautĂ©s tech car il ne peut pas avoir le rĂŽle de guide dont nous avons besoin. Nous demandons Ă©galement que Richard M. Stallman soit retirĂ© de tous les postes de direction, y compris au sein du projet GNU.

Nous demandons instamment Ă  ceux qui sont en mesure de le faire de cesser de soutenir la Free Software Foundation. Refusez de contribuer aux projets liĂ©s Ă  la FSF et Ă  RMS. Ne faites pas de prĂ©sentation et n’assistez pas aux Ă©vĂ©nements de la FSF, ou aux Ă©vĂ©nements qui accueillent RMS et l’intolĂ©rance qu’il porte avec lui. Nous demandons aux contributeur·ice·s aux projets de logiciels libres de prendre position contre les idĂ©es rĂ©actionnaires et la haine au sein de leurs projets. En faisant tout cela, dites pourquoi Ă  ces communautĂ©s et Ă  la FSF.

Nous avons dĂ©taillĂ© plusieurs incidents publics du comportement de RMS. Certain·es d’entre nous ont nos propres histoires au sujet de RMS et de nos interactions avec lui, des choses qui ne sont ni enregistrĂ©es dans des fils de discussion ni dans des vidĂ©os. Nous espĂ©rons que vous lirez ce qui a Ă©tĂ© partagĂ© et que vous prendrez en compte le mal qu’il a fait Ă  notre communautĂ© et aux autres.

Pour signer, veuillez envoyer un courriel Ă  digitalautonomy at riseup.net ou soumettre une pull request.